facebook

Bienvenue

Notre évolution

Le comité des Sports du CTR, dénommé plus tard Association Sportive du CTR (ASCTR), a vu le jour en 1954, grâce à Victor BOIN, alors président du Comité  Olympique Belge. L’ASCTR fut à l’origine du la création, le 3 février 1960, de la Fédération Sportive Belge des Handicapés (F.S.B.H.) devenue en 2001le  Belgian Paralympic Committee (B.P.C.). le B.P.C. est membre du Comité Olympique et Interfédéral Belge et représente au niveau national et international de Vlaamse Liga Gehandicaptensport (V.L .G.) et la Ligue Handisport Francophone (L.H.F.) L’Association Sportive du CTR, cinquantenaire en 2004, a obtenu le titre de « ROYAL » le 7 juillet 2005. Elle est dirigée par un Conseil D’Administration conformément aux dispositions de la loi sur les ASBL. L’ASCTR est membre de la L.H.F. ; elle est reconnue par l’Administration de l’Education Physique et des Sports (ADEPS), subsidiée par la Commission Communautaire Française, l’Echevinat des Sports de la Ville de Bruxelles et soutenu par Porsport ainsi que par ses parrains, Toots Thielemans et le Rotary Club Brussel-Bruxelles Breughel. Depuis son arrivée dans les nouvelles installations de l’avenue de Marathon à 1020 Bruxelles, mises prioritairement à sa disposition par la ville de Bruxelles en 2003, l’ASCTR a connu une encourageante expansion de ses différentes disciplines et a pu en ajouter d’autres au programme des activités hebdomadaires. Notre objectif d’associer le sport pour handicapés et les clubs conventionnels s’est affirmé dans plusieurs disciplines telles que le tennis de table, le tir à l’arc, le badminton ou la cyclo-danse. Entraineurs, moniteurs/monitrices, animatrice/animateurs, offrent à nos affiliés un enseignement de qualité. Le manager veille à la bonne organisation du calendrier des activités hebdomadaires ou organisations nationales annuelles

 

Nos objectifs  

L’objectif des dirigeants de l’association reste celui précisé par l’article 3 de ses statuts : « Favoriser la pratique du sport et des exercices en général comme moyen de réadaptation des personnes atteintes d’un handicap physique aussi bien en vue de la compétition que loisirs ou de la détente ». L’aide obtenue de l’Opération Cap 48 nous a permis d’élargir la gamme d’un matériel rénové et approprié à la pratique des diverses disciplines proposées au personne atteintes d’une déficience motrice ou visuelle dans les meilleurs conditions aussi bien dans la salle qu’en plain air. Nous visons à attirer à leur discipline spécifique, le Boccia, les personnes gravement handicapées trop souvent ignorées dans l’organisation de jeux ou de sports. L’ASCTR concentre également ses efforts en vue de contribuer à l’intégration « valides »/ « moins valides » en organisant dans ses installations des rencontres avec des cercles, nationaux ou internationaux, pratiquants les disciplines au programme des activités habituelles de l’ASBL. De telles rencontres sont possibles à l’exception deux jeux de ballon. Nous désirons par ailleurs maintenant l’accueil des écoles d’enfants hospitalisés ou d’autre établissements d’enfants et jeune défavorisés. A côté des activités sportives de loisirs ou de compétition, la pratique d’activités physiques de détente figure aussi parmi les objectifs de l’ASCTR.

 

 
 

 

bullet hover email hover menu arrow